CommandesAméliorées

De GeoGebra Manual
Aller à : navigation, rechercher

En plus de l'ajout de 69 nouvelles commandes par rapport à la version 4.0, dans la version 4.2, les 29 commandes suivantes ont reçu des améliorations :


Si

Si

Depuis la version 4.2, afin qu'il y ait moins de confusion dans l'esprit des utilisateurs, on peut maintenant utiliser plus facilement la commande Si, par exemple, soit n un entier naturel, vous pouvez écrire dans son script :

Exemple: Si[Reste[n,2]==0,SoitCoordonnées[A,n,0],SoitCoordonnées[A,n,1]].


Longueur

Longueur[ <Arc> ]
Retourne la longueur de l'arc, qui n'est rien d'autre que sa 'valeur' pour GeoGebra.
Longueur[ <Secteur> ]
Retourne le périmètre du secteur, sa 'valeur' pour GeoGebra étant son aire. (pb le 19/11)


AléaEntreBornes

AléaEntreBornes[ <Entier minimum a>, <Entier maximum b>, <Booléen> ]
Si Booléen = "true", est créé un nombre entier aléatoire de l'intervalle [a ; b], qui n'est actualisé qu'une fois (au chargement du fichier ou aussi par action sur Annuler/Refaire).
Note : Pressez <F9> pour constater la différence entre les deux syntaxes.


Intersection

Intersection[ <Ligne>, <Courbe paramétrée>]
Tous les points d’intersection de la ligne et de la courbe paramétrée.
Exemple: Intersection[y = x + 3, Courbe[t, 2t, t, 0, 10]] retourne A(3,6)


Sommet

Sommet[ <Inéquations> ]
Retourne le point d'intersection des frontières
Exemples :
Sommet[(x + y < 3) && (x - y > 1)] retourne le point (2,1) ;
{Sommet[(x + y < 3) && (x - y > 1)&& (y>-2)]} retourne la liste de points {(2, 1), (5, -2), (-1, -2)} ;
Sommet[(y > x²) && (y < x)] retourne les deux points (0, 0) et (1, 1) ;
{Sommet[(y > x²) && (y < x)]} retourne la liste de points {(0, 0), (1, 1)} .


Fonction

Fonction[<Liste Nombres>]
Définit une fonction de la manière suivante :
  • Les deux premiers nombres déterminent le x minimum et le x maximum ;
  • Les autres nombres sont les y pour la fonction en respectant un découpage régulier de l'ensemble de définition.
Exemples :
Fonction[{2,4,0,1,0,1,0}] définit une fonction en dents de scie sur l'intervalle [2 ; 4] ;
Fonction[{-3,3,0,1,2,3,4,5}] définit une fonction linéaire de coefficient directeur 1 sur l'intervalle [-3 ; 3].


FractionTexte

FractionTexte[ <Point> ]
Affiche les deux coordonnées du point en fraction dans Graphique.
Exemple :
Saisissez A=(1/3,5/7) dans le champ de saisie ;
vous obtenez dans la fenêtre Algèbre A(0.33,0.71) (pour une option : 2 décimales)
et cela reste ainsi, si vous glisser cette écriture dans la fenêtre Graphique.
Saisissez Fractiontexte[A] dans le champ de saisie ;
vous obtenez dans la fenêtre Graphique, le texte : \left(\frac{1}{3}, \frac{5}{7} \right) .


Lieu

Lieu[ <Champ vectoriel>, <Point> ]
Retourne la courbe engendrée par le champ vectoriel et passant par le point donné .
Lieu[ <f(x, y)>, <Point> ]
Retourne la courbe représentant la solution de l'équation différentielle \frac{dy}{dx}=f(x,y). La solution est déterminée numériquement.


NbSi

NbSi[ <Condition>, <Variable>, <Liste> ]
Ceci vous autorise une syntaxe plus souple, par ex. pour les points P, Q, R
NbSi[x(A) < 3, A, {P, Q, R}] va vous retourner le nombre de ces points dont l'abscisse est plus petite que 3.
La variable A est remplacée successivement par P puis Q puis R pour tester la condition.


GarderSi

Garder[ <Condition>, <Variable>, <Liste> ]
Ceci vous autorise une syntaxe plus souple, par ex. pour les points P, Q, R
GarderSi[x(A) < 3, A, {P, Q, R}] va vous retourner la liste des couples de coordonnées des seuls points, parmi les points cités, dont l'abscisse est plus petite que 3.
La variable A est remplacée successivement par P puis Q puis R pour tester la condition.


Trier

Trier[ <Valeurs>, <Clés> ]
Trie la liste des Valeurs en référence à la liste des Clés.
Exemples :
  • Si vous désirez ordonner une liste de polynômes liste1 = {x^3, x^2, x^6} selon leur degré,
créez la liste dépendante de leurs degrés liste2 = Compactée[Degré[a], a, liste1].
Ensuite, Trier[liste1, liste2] vous retourne la liste désirée liste3 = {x^2, x^3, x^6}.
  • Si vous désirez dessiner le polygone ayant pour sommets les racines complexes de x^{10}-1, ordonnées selon leur argument,
créez liste1 = {RacineComplexe[x^10-1]},
puis utilisez la commande Polygone[Trier[liste1, arg(liste1)]].


Extraite

Extraite[ <Liste>, <Début m>]
Retourne la liste des éléments de la liste donnée depuis le rang m jusqu'à la fin de la liste.
Exemple:
Extraite[{2, 4, 3, 7, 4}, 3] retourne la liste {3, 7, 4}.
Extraite[ <Texte>, <Début m>]
Retourne le texte à partir du caractère de rang m jusqu'à la fin du texte.
Exemple:
Extraite["GeoGebra", 3] retourne le texte oGebra.


Les commandes suivantes peuvent utiliser maintenant des "séries dépouillées" avec la syntaxe Commande[<Liste Nombres>, <Liste Effectifs> ]

Produit, Somme,
Moyenne, Médiane, Q1, Q3,
EcartType, Variance, SommeXX,
EcartTypeEchantillon, VarianceEchantillon

ainsi que la commande BoiteMoustaches, avec pour cette dernière, les 2 syntaxes supplémentaires :

BoiteMoustaches[ <Ordonnée>, <Demi hauteur>, < Série brute>, <Booléen Aberrantes> ]
Ceci vous permet de faire représenter les valeurs aberrantes par des "X". Pour cette commande , les valeurs aberrantes sont les données inférieures à Q1 - 1.5 * EI ou supérieures à Q3 + 1.5 * EI.
BoiteMoustaches[ <Ordonnée>, <Demi hauteur>, < Liste des valeurs>, < Liste des effectifs>, <Booléen Aberrantes> ]
Ceci vous permet de représenter facilement, sous forme de boîte à moustaches, une série dépouillée.


Effectifs

Effectifs[ <Liste de textes>, <Liste de textes> ]
Retourne une matrice de contingences contenant les nombres de valeurs appariées dans les deux listes. Les lignes de la matrice correspondent aux valeurs uniques dans la première liste. Les colonnes correspondent aux valeurs uniques dans la seconde liste. Pour obtenir une liste des valeurs uniques pour chacune des listes, utilisez la commande Unique[ <Liste de textes> ].


PolygoneIndéformable

PolygoneIndéformable[ <Polygone> ]
Crée une copie de tout polygone existant, ce polygone clone ne peut être déformé. Il ne peut qu'être translaté par déplacement du premier sommet ou tourné par déplacement du second. Il peut être aussi glissé-déposé à l'aide du bouton gauche de la souris.
PolygoneIndéformable[ <Polygone>, <Décalage x>, <Décalage y>]
Agit comme la commande précédente, mais positionne, à la création, la copie par rapport à l'original.
Note : La copie est actualisée à chaque modification de l'original. <br\>Si vous voulez modifier la forme de la copie, il vous faut changer l'original.


LigneBrisée

LigneBrisée

Avec GeoGebra 4.2 vous pouvez définir une Ligne brisée discontinue, par exemple :

Exemple: LigneBrisée[A,B,(?,?),C,D,E].


TexteVertical

TexteVertical[ <Texte>, <Point> ]
Ceci permet de préciser la position du texte.


LireTemps

LireTemps[<Format>]
Format est un Texte, dont les caractères, cités dans le tableau ci-dessous, vont être remplacés par leur valeur, lorsqu'ils sont précédés d'un antislash (\).}}
D Abrégé en 3 lettres du nom du jour l Nom complet du jour
d N° à 2 chiffres du jour dans le mois j N° à 1 ou 2 chiffres du jour dans le mois
N N° du jour, de 1 pour Lundi à 7 w N° du jour, de 0 pour Dimanche à 6
z N° du jour de 0 à 365 W N° de la semaine dans l'année
M Nom abrégé en 3 lettres du mois F Nom complet du mois
m N° à 2 chiffres du mois n N° à 1 ou 2 chiffres du mois t Nombre de jours dans le mois (28 à 31)
Y N° à 4 chiffres de l'année y N° à 2 chiffres de l'année L 1 pour année bissextile, 0 sinon
a am ou pm A AM ou PM
G Heures de 0 à 23 H Heures de 00 à 23
g Heures de 1 à 12 h Heures de 01 à 12
i Minutes de 00 à 59 s Secondes de 00 à 59

Des informations complémentaires au sujet de ces caractères sont données sur cette page.

Exemple: LireTemps["La date est \l, \j \F \Y"] vous écrit le texte La date est Lundi, 19 Novembre 2012.
© 2023 International GeoGebra Institute