Tutoriel:Introduction GeoGebraScript

De GeoGebra Manual
Aller à : navigation, rechercher

Parfois les possibilités pour vos élèves d'interagir avec vos feuilles de travail à l'aide des fonctionnalités offertes par GeoGebra ne sont pas assez performantes ou trop difficiles à être utilisées par vos élèves, surtout les plus jeunes. GeoGebraScript est là pour vous aider à créer des constructions simples à utiliser avec une interactivité plus sophistiquée. C'est une manière simple d'écrire des scripts (petits programmes) dans GeoGebra.

Les utilisations courantes de scripts sont :
  • Contrôler des réponses de vos élèves en leur faisant les inscrire dans des ChampTextes et en utilisant un script pour vérifier si elles sont correctes.
  • Créer des nouvelles questions / tâches quand l'apprenant a pressé un bouton, déterminées au hasard ou en utilisant un ensemble prédéfini par vous.
  • Démarrer des animations ou faire apparaître des nouveaux éléments de la construction après que l'apprenant a pressé un bouton ou fini une tâche.
  • (etc..)

Il y a deux langages de programmation dans GeoGebra, GeoGebraScript et JavaScript, mais cette introduction se concentre sur GeoGebraScript parce qu'il utilise la syntaxe des commandes GeoGebra et qu'ainsi il est plus aisé à comprendre et à apprendre pour les utilisateurs de GeoGebra. Il y a certaines différences entre les spécificités des langages de programmation, mais GeoGebraScript est suffisamment puissant dans beaucoup de situations.

Fondements : Commandes

Il n'y a pas que les outils pour créer un objet dans GeoGebra. Vous pouvez en créer avec les commandes dans le champ de saisie.

Exemple: Avec la commande Cercle[(1,2),3] vous créez un cercle de centre le point de coordonnées (1,2) et de rayon 3.

Même si vous utilisez un outil pour créer un objet, GeoGebra utilise une commande en arrière-plan pour créer l'objet. Pour voir la commande utilisée pour créer un objet, on peut la trouver dans le champ Définition de l'onglet Basique de la fenêtre Dialogue Propriétés. Ainsi les outils ne sont plus ou moins qu'une aide pour utiliser ces commandes à l'aide de la souris. Une liste de toutes les commandes pour créer un objet peut être trouvée ici.

Nous avons seulement évoqué les commandes qui créent des objets. La majorité des commandes créent des objets, mais il existe quelques commandes dédiées à être utilisées dans les scripts, nous en parlerons en détail plus tard (pour les curieux, voir Commandes Scripts).

Bases des scripts

Les scripts ne sont que des listes de commandes GeoGebra exécutées selon les deux situations suivantes :

  • Par Clic : Un script est exécuté après que l'utilisateur a cliqué sur l'objet.
  • Par Actualisation : Un script est exécuté dès que la valeur ou les propriétés de l'objet sont modifiées. Ce qui peut arriver si l'utilisateur déplace des éléments de la construction, change des curseurs, etc.

Les scripts dans GeoGebra sont centrés sur l'objet, cela signifie que vous pouvez définir des scripts pour chaque objet –un script déclenché par clic, un script déclenché par actualisation–, mais aucun script ne peut exister sans un objet (c'est une différence avec les JavaScripts).

Pour ajouter des scripts à un objet, il vous suffit d'un clic droit sur l'objet dans l'une ou l'autre des fenêtres Algèbre ou Graphique, choisissez Propriétés… puis l'onglet Script. Trois onglets apparaissent, Par Clic, Par Actualisation et JavaScript global. Le troisième ne va pas être détaillé dans ce tutoriel, mais les deux autres peuvent être utilisés pour ajouter des scripts Par Clic et Par Actualisation à l'objet sélectionné.

IntroGGbscript fr.png

Il est temps maintenant de créer un script, nous allons créer un premier exemple bidon Par Actualisation :

Exemple : (Script Par Actualisation)
  1. En tout premier, ouvrir une fenêtre GeoGebra vierge ;
  2. Créer maintenant un point "A" et une droite "a". Tester la commande Droite[..] si vous n'êtes pas familier de la création d'objets dans le champ de Saisie ;
  3. Pour le point A, ouvrir l'onglet Par Actualisation du panneau Script comme décrit ci-dessus ;
  4. Maintenant entrer :
SoitÉpaisseurTracé[a, Distance[A, a]*2]
SoitTaillePoint[A, Distance[A,y=0]]

comme script, cliquer sur le bouton OK (! Attention, c'est trop facile de l'oublier !) et fermez la boîte de dialogue.

  1. Essayer d'imaginer ce que fait le script, et confirmer cette supposition en bougeant le point A à la ronde !

Comme vous avez pu le noter, nous avons attaché le script Par Actualisation au point A , et non, par exemple, à la droite. Ceci signifie que le script est exécuté chaque fois que vous déplacez le point. Mais cela ne signifie pas, cependant, que le script ne doive modifier uniquement que des attributs du point lui-même.

Nous avons utilisé les commandes SoitÉpaisseurTracé [] et SoitTaillePoint[] , deux des commandes dédiées aux scripts dont nous vous avions parlé précédemment. À ce moment vous pourriez peut-être survoler la liste des commandes pour vous faire une idée de ce que l'on peut faire grâce à ces commandes. Vous n'êtes pas restreints cependant à ce type de commandes, vous pouvez utiliser aussi bien, par ex. f(x) = x^2 ou c = Cercle[(0,0), 5] dans vos scripts.

Mis à part quelques fonctions spéciales, décrites plus en détail ci-dessous, l'exécution d'un GeoGebraScript a le même effet que la validation successive des lignes du script dans le champ de saisie. Vous savez maintenant comment écrire des scripts dans GeoGebra, le reste de ce tutoriel va être consacré à quelques objets spéciaux pour les scripts , tels que les ChampTextes ou les boutons. Mis à part les commandes dédiées aux scripts, la plus utile probablement est la commande Si[...], vous pouvez jeter un œil sur les autres commandes logiques et listes si vous ne l'avez encore pas déjà fait.

Note : Beaucoup de commandes de scripts ne réalisent qu'une action ponctuelle et ne créent donc pas une connexion permanente comme c'est le cas pour les objets dépendants, ainsi par ex. SoitÉpaisseurTracé[a, Distance[A, a]*2] ne fait que copier la valeur actuelle de Distance[A,a]*2 au moment de l'exécution du script. Cette valeur ne changera que si vous exécutez de nouveau la commande ou si vous modifiez manuellement l'épaisseur. Notre exemple pourrait donner l'impression qu'il y a une quelconque connexion, mais c'est seulement parce que le script est exécuté chaque fois que le point est déplacé. Vous pouvez voir au contraire en bougeant la droite que son épaisseur n'est pas modifiée tant que vous ne bougez pas le point de nouveau.
Note : Si vous êtes familiers d'autres langages de programmation, vous avez pu noter qu'il n'y a pas besoin de point-virgule à la fin de chaque ligne dans un GeoGebraScript.

Bouton

Les Boutons sont très utiles parce que tous vos élèves savent qu'ils peuvent cliquer dessus et vont essayer de le faire. Les boutons n'ont pas un comportement spécial, donc un clic sur un bouton est équivalent à un clic sur tout autre objet possédant un script "Par Clic". Vous pouvez créer un bouton à l'aide de l' Mode buttonaction.svg Outil Bouton.

ChampTexte

Les champs de saisie, (appelés aussi ChampTextes), voir l'Mode textfieldaction.svg Outil ChampTexte, sont peut-être les objets les plus puissants dans GeoGebra. Ils permettent à vos élèves de saisir du texte, des nombres, des fonctions et toute autre entrée que vous pourrez associer à certains objets GeoGebra.

Vous pouvez utiliser champs textes dans votre construction de plusieurs façons , vous pouvez les relier avec des objets, leur associer un script "Par Clic" ou les traiter plus tard en utilisant un autre objet (par exemple un bouton). Ne vous inquiétez pas, tout sera expliqué en détail.

ChampTexte lié

Un ChampTexte lié est un ChampTexte qui est lié avec un objet existant dans GeoGebra : ce qui signifie que le ChampTexte affiche la valeur actuelle de l'objet et que si vous modifiez cette valeur, l'objet original est modifié en conséquence. Vous pouvez utiliser cette fonctionnalité pour permettre à vos élèves de modifier des fonctions, des nombres sans utiliser de curseurs, ... , ceci sans danger pour la construction.

L'exemple suivant illustre comment créer un ChampTexte lié à un objet dans GeoGebra.

Exemple : (ChampTexte lié, le fichier associé est sur GeoGebra)
  1. Ouvrir une fenêtre GeoGebra vierge ;
  2. Définir une fonction, par ex. f(x) = x^2, dans le champ Saisie ;
  3. Activer l'Mode textfieldaction.svg Outil ChampTexte dans la barre d'outils (dans la deuxième boîte à outils en partant de la droite) ;
  4. Cliquer dans un endroit vide de Graphique, s'ouvre une fenêtre de dialogue. Comme Légende entrer "f(x) =" et comme Objet lié la fonction f ;
  5. C'est fini ! Déplacer la représentation graphique de f pour voir dans le ChampTexte s'afficher automatiquement la nouvelle définition de la fonction. Modifier le champ de texte et appuyer sur Entrée pour voir comment il est possible changer la définition de la fonction en utilisant un ChampTexte.
Note : Comme mentionné plus haut, vous n'êtes pas limité à des fonctions, vous pouvez aussi lier des nombres et pratiquement tout autre objet, il suffit d'essayer ! :-).

ChampTexte avec Script Par Clic

En opposition à l'exemple précédent, nous ne voulons pas lier un ChampTexte à un objet spécifique, mais utiliser son script Par Clic pour appliquer sa valeur à d'autres objets. Le script va être similaire au précédent, mais détaille comment récupérer la valeur du ChampTexte par %0.

Exemple : (ChampTexte avec Script Par Clic, le fichier associé est sur GeoGebra)
  1. Ouvrir une fenêtre GeoGebra vierge ;
  2. Créer un point A et une droite a ;
  3. Activer l'Mode textfieldaction.svg Outil ChampTexte dans la barre d'outils (dans la deuxième boîte à outils en partant de la droite) ;
  4. Cliquer dans un endroit vide de Graphique, s'ouvre une fenêtre de dialogue. Comme Légende entrer Taille, mais cette fois, laisser le champ "Objet lié" vide ;
  5. Ouvrir l'onglet script Par Clic dans les propriétés de ce nouveau ChampTexte ;
  6. Ajouter maintenant le script suivant (noter la présence du substitut %0):
SoitTaillePoint[A,%0/2]
SoitÉpaisseurTracé[a,%0]
  1. Valider en cliquant "Ok" et fermer la fenêtre de dialogue.
  2. Entrer maintenant une nouvelle valeur dans le ChampTexte et presser Entrée.

Constater que le substitut %0 a pris la valeur du ChampTexte.


Exemple Scripts

Boutons :

Au lieu d'utiliser un curseur pour naviguer pas à pas dans une explication, vous pouvez utiliser un bouton.

Exemple :
  • Créer un curseur entier, nommé Étape.
  • Créer un bouton à l'aide de l'outil
  • Entrer comme Légende, l'étiquette du bouton
  • Entrer le script SoitValeur[Étape,Étape+1]

Pour reculer, modifier "+" en "-". Pour un autre pas, modifier "1" en la valeur désirée.

© 2021 International GeoGebra Institute